Abattage

Le démontage d’un arbre est la première étape de son abattage. Il peut être réalisé pour plusieurs raisons. D’une part, démonter un arbre peut permettre d’orienter sa chute lorsqu’il sera abattu, en modifiant son centre de gravité.

D’autre part, il peut s’agir de supprimer tout risque lié à des éléments se situant à proximité de l’arbre, tels que les lignes électriques, afin de sécuriser au maximum l’opération.

Enfin, le démontage peut permettre de pallier à un manque d’espace disponible pour son abattage. Démonter un arbre consiste à supprimer une partie ou la totalité de sa couronne afin de l’abattre ou, lorsque cela n’est pas possible, de le couper en parties alors qu’il est encore dressé.

Méthodes de démontage

Diverses techniques de démontage existent : Leur emploi dépend des caractéristiques de l’arbre à démonter et de son environnement immédiat.

– La coupe partielle de la couronne de l’arbre est réalisée afin d’orienter sa chute ou de minimiser la taille de l’arbre une fois abattu, lorsque l’espace au sol est insuffisant pour recevoir l’arbre abattu. Cependant, cette méthode peut être difficile à mettre en place (le treuillage notamment) ou inutile lorsque la couronne n’est pas équilibrée.

– Un démontage complet est également possible lorsque l’espace autour de l’arbre ne peut pas être dégagé et que l’abattage est impossible. On découpe ainsi l’arbre par tronçons, de haut en bas, ceux-ci étant acheminés par cordes afin d’éviter tout accident en cas de chute.

– L’utilisation du rollotube (démontage à la flèche) : cet accessoire est composé d’une petite tige cylindrique raccordée au harnais par un système enrouleur. Son usage permet, à la fois d’éviter de coincer la chaîne lorsqu’il s’agit d’un fût de gros de diamètre et, de réduire l’énergie dépensée par le grimpeur.

Matériel et précautions

Pour réaliser le démontage d’un arbre, il faut donc travailler en hauteur, en commençant par la cime. Ce travail présente des risques comme peuvent l’être la chute plusieurs de mètres de l’élagueur ou des tronçons sur le personnel restant au sol. Il s’agit d’une opération sécurisée par l’emploi d’une nacelle et d’un harnais, de casques, d’équipements anti-coupures, mais aussi d’une grue ou d’une tyrolienne…

3 techniques principales de démontage existent pour plus de sécurité :

  • Par rétention : grâce à une corde et à une poulie, les branches et billots sont stoppés dans leur chute.
  • Par tyrolienne : les tronçons découpés sont déplacés pour chuter plus loin.
  • Par grue : les morceaux découpés sont évacués en étant accrochés à une grue.
Mettez une note